Le PACTE opérationnel des ambitions citoyennes éducatives et ses développements

Les ambitions citoyennes éducatives déclinées dans ce « Pacte » sont les maillons essentiels d’une chaîne qui doit permettre à chaque enfant de « se sentir, et d’être, un peu plus acteur de la construction de son propre « art de vie ».

CONSULTER  LE : Pacte opérationnel des ambitions citoyennes éducatives

De nombreuses autres personnes ont déjà manifesté leurs soutien au Pacte, n'hésitez pas à consulter la liste (anonyme) ci dessous.
Consulter le document...

Soutenir le pacte

Ambition n°1

Dans l’esprit des « opérateurs de reliance » imaginés par Edgar Morin, responsabiliser et former des animateurs éducateurs qui, en lien avec les établissements scolaires et à des horaires
adaptés, prennent, avec l’accord des parents, la responsabilité d’enfants signalés par les responsables d’établissements.
Des animateurs éducateurs qui aient la capacité de faire émerger chez les enfants un intérêt spécifique pour des activités sportives et culturelles existantes sur le quartier ou pour des activités sportives et culturelles facilement accessibles depuis leur établissement scolaire.
Des animateurs éducateurs qui feront aux enfants des propositions de gestion et de suivi d’une partie de leur temps « hors scolaire », avec présentation ludique des activités sportives et culturelles.
Des animateurs éducateurs qui sauront repérer chez les enfants les centres d’intérêt qui émergent de leurs activités et qui en informeront le corps enseignant.

Actikids – Cliquer

Ambition n°2

Aménager dans les quartiers des grandes villes et au cœur des petites villes, une « Pièce-Forum » ayant la capacité d’accueillir les enfants qui doivent être aidés dans la structuration de leur temps « hors scolaire ».
Une « Pièce-Forum » qui peut être positionnée au sein d’un équipement public existant et qui ait vocation à être utilisé  par des animateurs éducateurs dans leur mission d’orientation des enfants vers les associations sportives et culturelles.

Ambition n°3

Organiser l’encadrement, la reconnaissance et la valorisation des « citoyens bénévoles » (étudiants, jeunes, retraités, …) qui sont susceptibles de donner du temps gratuitement pour des accompagnements, à condition de pouvoir le faire dans un cadre institutionnel et structuré.

Ambition n°4

Aménager entre les écoles, les équipements sportifs, les équipements culturels, les maisons pour tous
et les médiathèques des « cheminements doux » accessibles à pied, en vélo, en fauteuil roulant, en poussette, en skate, en roller, en patin à roulettes, en trottinette, … Des cheminements doux dont le balisage doit être étudié de façon à inciter les enfants à se rendre dans ces équipements depuis leurs écoles
.

Ambition n°5

Ordonnancer, dans les quartiers des grandes villes et au cœur des petites villes, des « aménagements urbains » qui soient à la fois adaptés aux activités culturelles et sportives pratiquées par les enfants en extérieur et conçus comme de réels « espaces de vie partagés ».
Des aménagements urbains, imaginés organisés et animés comme des lieux d’écriture des histoires personnelles et collectives, qui provoquent le croisement des identités et des personnes dans un cadre interculturel et intergénérationnel.
Des aménagements qui trouvent place sur les espaces contigus aux équipements sportifs et culturels, sur les places publiques, dans les parcs, le long des trames vertes et bleues, dans les jardins publics, sur les cheminements doux, dans les rues nécessitant un regain de dynamisme,  …

Ambition n°6

Créer un « Livret Artssport » qui soit indépendant  du « Livret Scolaire » et qui en soit le pendant. Un livret qui organise la validation des valeurs issues de la pratique des activités culturelles et artistiques ainsi que la validation des valeurs acquises lors des pratiques sportives.
Un livret Artssport qui atteste des qualités de concentration, de travail en équipe, de dépassement de soi, d’acceptation des contraintes, de confiance en soi, de gestion du stress, …  qui s’acquièrent essentiellement dans les pratiques culturelles et sportives.
Un livret Artssport qui minimise le risque pour les enfants et pour les adolescents de basculer dans une vie marginale, en leur permettant d’acquérir la reconnaissance sociale que le contexte scolaire ne leur offre pas toujours.

Ambition n°7

Formaliser, dans le cadre d’une continuité éducative et avec des « partenariats » déterminés, les complémentarités de l’école qui intègrent de façon efficiente le périscolaire, la culture et le sport de proximité.
Des partenariats qui, avec les enseignants du primaire, les professeurs d’EPS, les professeurs d’art plastique et les parents, permettent aux enfants d’accéder dans les meilleures conditions à des pratiques sportives et culturelles « extra-scolaires ».
Des partenariats qui peuvent faire l’objet d’une
« Charte » au sein de laquelle les structures signataires – établissements scolaires, associations culturelles, clubs sportifs, services de la collectivité – s’engagent sur des objectifs communs.

Les Conseils locaux du sport et de la culture – Cliquer

Collège Paul Verlaine de Lille

Passeport pour la 6ème en partenariat avec les « Francas »- Cliquer

Urbanisme tactique

Depuis sa création en 2005, la genèse de l’urbanisme tactique correspond à l’occupation du domaine public et repose sur 4 piliers :
– être initié par un groupe d’habitants, ce doit être un projet coopératif
– intervenir sur une petite échelle, ce doit être un projet de proximité
– être opérationnel sur une courte durée, ce doit être un projet éphémère
– être conçu avec des matériaux peu onéreux, ce doit être un projet réversible
Quand il s’avère que les aménagements initiés apportent aux citoyen.nes une amélioration ou un confort supplémentaire d’usage, les pouvoirs publics peuvent décider d’en pérenniser les effets.
Maryse Faye Architecte Urbaniste

  • La rue aux enfants 2018 : Cliquer
    La rue aux enfants 2020 : Cliquer
  • La ville comme terrain de sport : Cliquer

Actions d’accompagnement

La plupart de ces actions ainsi que le texte du « Pacte »  sont également accessibles sur le site national de l’« Observatoire des Zones Prioritaires » : https://www.ozp.fr/spip.php?article23279

  • Au croisement de l’art et du sport – Cliquer
  • Le hip-hop entre sport et culture – Cliquer
  • Football et Sculpture – Cliquer
  • Compétition sportive ou représentation artistique – Cliquer
  • La piscine comme territoire d’exploration artistique – Cliquer
  • Plonger dans l’eau et dans la lecture – Cliquer
  • Organisation du soutien scolaire – Cliquer
  • Magnifier le suspense d’un match de football par une représentation théâtrale – Cliquer
  • Danser au musée – Cliquer
  • La région au cœur d’une expérience sport et culture – Cliquer
  • Le choix des scènes « Jeune public » – Cliquer
  • Marseille et le sport – Cliquer
  • La ville de 2050 – Cliquer
  • Une employabilité affichée – Cliquer
  • Relancer le sport au quotidien – Régis Juanico – Cliquer

MONTPELLIER VILLE DE L’ART DE VIE DES ENFANTS …………………………………………………….

Montpellier : Point d’étape n°1

Pour accéder au point d’étape daté du 31 janvier 2021 cliquer ICI

Montpellier : Point d’étape n°2

Pour accéder au point d’étape daté du 11 mars 2021 cliquer ICI

Parcours Médiathèque – Maison pour tous ICI

Parcours École Garibaldi ICI

Parcours École Voltaire ICI

Parcours École Marie Curie ICI

Parcours École Simenon ICI

Parcours École Ronsard ICI

Montpellier : Point d’étape n°3

Pour accéder au point d’étape daté du 17 avril 2021 cliquer  ICI

Montpellier : Point d’étape n°4

Pour accéder au point d’étape daté du 11 juin 2021 cliquer  ICI

Montpeller : Point d’étape n°5

Pour accéder au point d’étape n°5 daté du 4 octobre 2021, cliquer  ICI

Pour accéder à la Charte de partenariat, cliquer  ICI

Montpellier : Point d’étape n°6

Pour accéder au point d’étape n°6 daté du 16 décembre 2021, cliquer ICI

Montpellier : Point d’étape n°7

Pour accéder au point d’étape n°7 daté du 13 avril 2022, cliquer Ici